Ambohitsoa .........................................................................................

 

Action 2019 en cours construction d'une cantine-cuisine pour 225 élèves, budget 15 000 €

Renforcement de l'adduction d'eau potable: travaux en cours

 

l'occupation dans la cantine actuelle, ancienne étable d'une famille villageoise étant à court terme à même d'être refusée par les héritiers

La SEF a financé :

-la construction de tout un complexe scolaire de 2007 à 2013: maternelle et primaire: 3 bâtiments, 6 classes et une bibliothèque,

-le branchement d'une borne fontaine sur une conduite existante donnant accès à l'eau à l'école (2008)

-la restauration d'une étable transformée en cantine (2010),

-la construction d' un local technique annexe pour lavage des mains, vaisselle, prise d'eau pour les repas de la cantine, douche et réserve d'eau de 700 litres (2012)

-la construction d'un bloc WC de 5 cabines avec 4 urinoirs suspendus, 3 WC à la turque, 1 WC à l'anglaise, avec arrivée d'eau fermée par vanne dans chaque compartiment (2013).

-le renforcement de l'adduction d'eau gravitaire ancienne (2013) en reliant une 3ème source aux 2 existantes, réhabilitation de toutes les infrastructures des sources au réservoir et extension aux deux hameaux situés sur le trajet des conduites d'amenée, portant à 4 le nombre de bornes fontaines, et aide à l'organisation des utilisateurs (charte, formations pour l'entretien et le bon fonctionnement).

- l'extension de l'AEP aux hameaux d'Amboara et Ambohitrandriana ambany en 2017 plus travaux filtre et réservoir, portant à 6 le nombre de bornes fontaines

- 2018 la construction d'un puits filtrant dans la colline, zone de captage 2 pour renforcer le débit en saison sèche, travaux exécutés par notre partenaire la DREAH

- 2019  les plantations autour des zones de captage et la sensibilisation environnementale, projets de reboisement et pépinière à l'école

Aide financière suivie pour la cantine

Distribution de kits scolaires aux entrants en 6ème au CEG

Ambohitsoa, fokontany de la commune de Manandriana Avaradrano, à 27 km de la capitale, est un groupe de hameaux parsemés sur les collines des hauts-plateaux, balayées par les vents, maisons de briques et torchis, toits de chaume, population essentiellement constituée d'agriculteurs et journaliers.


Ils cultivent dans les fonds de vallée où sont les principales sources, mais aussi sur les pentes des collines hélas déboisées où les récoltes dépendent de la pluie pas toujours présente quand il faudrait, le cyclone sévit souvent ici aussi avec des vents violents. Pas d'électricité. Peu de ressources, et une piste comme accès plus ou moins praticable toute l'année. Des enfants joyeux et curieux, des familles accueillantes.